Girondinfo
Pense à te connecter ou à t'inscrire!



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Ven 18 Sep 2009, 22:14

Début novembre c'est le traditionnel salon epoqu'auto à Lyon, avec les 50 ans de la mini et les 100 ans de Bugatti je pense qu'il y aura de quoi faire quelques photos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 28 Sep 2009, 01:33

Je dois être atteint par un virus. J'ai acheté une autre Panhard (je n'oublie pas ma petite Dyna X). C'est une berline PL17 type L4 finition Grand Standing (intermédiaire entre Luxe et Relmax). Elle date de 1962. Il me reste des formalités administratives pour pouvoir rouler avec (carte grise à mon nom et assurance) et quelques bricoles mineures à faire pour qu'elle soit encore plus belle (rien de pressant). Cette PL17 est dans son jus, à part la peinture elle est d'origine, n'a pas subit de modifications majeure et n'a pas été rapiecée de partout (la carrosserie est en acier).


On voit qu'il lui manque un cerclage de phare mais c'est pas vital.
La cinématique des essuies glace vaut le coup d'oeil... de l'extérieur vers l'intérieur et asynchrones (conducteur puis passager)


Plus genant, l'autocollant de l'amicale des retraités des compagnoes républicaines de sécurité
Petite particularité sur ce modèle : la couleur des feux arrières. Normalement les feux stop sont rouges et les clignotants sont oranges... là c'est le contraire et c'est normal


L'intérieur est très propre malgrés un accoudoir un peu distroy et le plancher à antirouiller.
Notez l'absence de ceintures de sécurité, cependant, la PL17 était considérée comme une voiture au top de la sécurité (on oublie pas qu'on est en 1962 ) avec son tableau de bord rembourré pour amortir les chocs.


Quelques joints carrosserie sont à changer (normal vu leur âge). Le coffre est immense... c'est vraiment une voiture familiale (6 places sur la carte grise).


90134 km. Une jauge à essence, un ampèremètre pour surveiller la charge de batterie, un témoin de pression d'huile, un totaliseur journalier... grand standing Raffinement supplémentaire, les feux de positions pour stationner la nuit sur une route non éclairée.

Sous le capot, l'éternel flat twin Panhard mais dans sa version M5 qui développe 42CV (contre 33CV pour la Dyna X86 que je restaure). Ce moteur fait seulement 848cm3 de cylindré ce qui ne l'a pas empêché de gagner le rallye de Monté Carlo en 1961. Dans les grandes lignes son fonctionnement est identique à celui de la Dyna X (rappel des soupapes par barres de torsion), le jeu des culbuteurs est rattrapé par hydraulique et son refroidissement est confié à une turbine au lieu d'une simple hélice. Notez que les cylindres sont carénés (encore de l'alu) pour permettre chauffage et dégivrage (du pare brise seulement). Le chauffage est toutefois symbolique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
les.infernaux
Niveau Damien Dropsy: t'es qu'en stage mec
Niveau Damien Dropsy: t'es qu'en stage mec


Nombre de messages : 1
Localisation : Centre
Emploi : heureux retraité
Loisirs : restaurateur de vieilles âmes
Date d'inscription : 21/05/2010

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 03 Juin 2010, 11:59

Bonjour,
Amoureux de Panhard depuis de nombreuses années, je restaure une Dyna X 1951 et je suis ennuyé par la sellerie.
Si ce poste est toujours d'actualité, merci de me répondre en me conseillant un seillier. (j'habite en région Centre mais je peux me déplacer).
Cela me tient très à coeur.
Cordialement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 03 Juin 2010, 15:10

Bien sur que ce post est toujours d'actualité, je n'ai plus trop le temps de le faire vivre mais je continue à restaurer cette X86.
Pour une adresse de sellier je t'envoi un MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BORDENAVE
Niveau Damien Dropsy: t'es qu'en stage mec
Niveau Damien Dropsy: t'es qu'en stage mec


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 65
Localisation : MÉRIGNAC 33
Emploi : retraité
Loisirs : moto ancienne
Date d'inscription : 20/01/2011

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 20 Jan 2011, 16:26

Bonjour si quelqu'un est intéresse je possède une revue technique sur les panhard dyna tous modèles de 1948 à 1955 3 cv GM 600 sx 84 3cv GM 600 s x 85 110
4 cv GM750 s s3
4 cv GM 750 sprint x 86 dyna 120

5 cv GM 850
5 cv GM 850 sprint x 87 dyna 130


4 et 5 cv dyna junior

5 cv dyna 54 - 55 z 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 20 Jan 2011, 20:48

Pour donner des nouvelles de ma Dyna, le moteur est terminé et démarre maintenant au quart de tour. Petit rappel de ce qui a été fait dessus : changement du pignon de distribution Celoron par un pignon Dural, changement de la segmentation, déglaçage des cylindres, rôdage des soupapes et vérification de l'étanchéité, calage distribution... au disque, équilibrage de l'équipage mobile (au gramme près alors que la tolérance est de 3 grammes), allumage neuf et conforme à l'origine, carburateur révisé, changement des pièces HS... Bientôt ce sera le tour de la carrosserie.
Cette année ma PL17 aura son contrôle technique à passer. Je me fait quelques soucis. Non pas que l'auto soit en mauvais état mais la réglementation du CT n'est pas adaptée à une auto âgée de près de 50 ans. Sur les PL17 la frappe à froid du châssis est sur une pièce amovible qui était fréquemment changée et la pièce de rechange n'avait pas de frappe à froid, sans cette frappe pas de CT... il est en principe interdit de refrapper soit même ces numéro, seul un concessionnaire agréé du constructeur est habilité à le faire... Panhard a fermé boutique en 1967 autant dire que si ma PL17 n'a pas sa frappe à froid il me sera difficile de rester dans le cadre de la loi!
Pour ma Dyna ça risque d'être encore pire, toujours parce que le contrôle technique n'est pas adapté à un véhicule ancien. 2 exemples : la plaque constructeur doit être fixée de façon inamovible (c'est à dire avec des rivets) or d'origine sur les Dyna X elle est vissée => contrevisite. Les sièges doivent être immobilisés (en dehors de leurs possibilités de réglage) or sur les Dyna X ils sont articulés sans aucun système de blocage d'origine, c'est une sorte de charnière à l'avant et à l'arrière, d'ailleurs c'est en basculant le siège arrière que l'on accède au coffre.
Dernière aberration concernant tous les véhicules d'avant 1980 : le nombre de chiffres du numéro de série et ce n'est pas qu'une broutille de contrôle technique. Avant cette date les numéros de série des véhicules ne comportaient que 6 ou 8 caractères, depuis ce sont des numéros à 17 chiffres (qui sont beaucoup plus complets puisqu'ils indiquent la marque, le type de moteur...). Il existe un fichier européen des véhicules volés, dans ce fichiers les numéros de série des véhicules volés sont recensés et transmis aux forces de l'ordre (qui en général ne recherchent pas ces véhicules) or... seulement 8 chiffres sur les 17 sont pris en compte. Il est donc possible qu'une ancienne avec un numéro de série à 8 chiffres soit considéré comme volée (les 8 chiffres de l'ancienne formant un sous ensemble du numéro à 17 chiffres d'un véhicule volé). Son propriétaire sera considéré comme receleur et tombera sous le coup de l'article 321 du code pénal, cette surprise peut être découverte lors de la vente du véhicule, en préfecture ou lors d'un simple contrôle routier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cricri25
Niveau Damien Dropsy: t'es qu'en stage mec
Niveau Damien Dropsy: t'es qu'en stage mec


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 64
Localisation : franche-conter
Emploi : retraiter
Loisirs : bricolage dessins
Date d'inscription : 16/11/2011

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Mer 16 Nov 2011, 14:00

bjr pit et rik!!!
j'aimerais bien savoir ou en est la restauration de ta dyna????je viens de commencer une dyna x87 apres avoir fait une dauphine renault!!!!a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 17 Nov 2011, 01:44

Elle n'a pas beaucoup avancé. Châssis, moteur, freins, roues sont terminés. Il me reste l'intérieur, la carrosserie et l'électricité à faire. C'est long mais je prend mon temps pour faire au mieux.

En parallèle j'ai refait un second moteur M5 normal pour ma PL17. Elle avait son moteur d'origine et après un demi siècle de service il était temps qu'il se repose, il sera refait dans quelques temps (je commence à bien me débrouiller Razz ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrice
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles


Masculin Nombre de messages : 3329
Age : 39
Localisation : Charente
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Ven 18 Nov 2011, 00:17

J' aime beaucoup voir les anciennes voitures. Je trouve qu' elles ont un charme unique et une histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Sam 19 Nov 2011, 02:58

Quand on roule en ancienne on voit la route d'une autre façon. Déjà on roule moins vite Laughing on est moins stressés et puis même si la mode est à la chasse aux voitures, les anciennes font partie du patrimoine quoi qu'on en dise. Et puis en ancienne tout le monde est sur le même pied d'égalité. Limousine ou vulgaire 4CV, tout le monde a les mêmes pannes, les mêmes problèmes pour trouver des pièces... il y a moins de différences de statut social.

Sur ma PL17 de 1962 (pour le vécu elle a été fabriquée en décembre 1961, j'ai des tampons de contrôle dans l'éclaireur de plaque arrière) j'ai refait un nouveau moteur. Elle avait son moteur d'origine, sans doute jamais révisé mais en parfait état de fonctionnement si on met de côté l'usure normale après plus de 100 000 km. Déjà qu'il ne développe que 42CV à l'état neuf, avec un taux de compression divisé par deux il ne devait pas être loin des 20/25CV réels Shocked ça fait léger pour rouler au milieu des auto moderne.

Je me suis donc mis en quête d'un moteur à rénover. Une fois ce second moteur démonté, c'était pas très encourageant : C'était un moteur déjà rénové mais pas comme il faut, le vilo était HS, les soupapes avaient du jeu, les segments étaient morts... les pistons étaient des pistons d'AML (les AML sont des blindés Panhard qui étaient motorisés par un 4 cylindres à plat, ces cylindres étaient identiques à ceux des PL17), s'il est techniquement possible de monter des pistons d'AML sur un moteur civil, il faut savoir que ce genre de montage provoque une usure prématurée du vilebrequin (les bielles ne travaillent pas de la même façon puisque l'axe des pistons d'AML est centré alors qu'il ne l'est pas sur la version civile de ces pistons). J'avais heureusement un vilo d'occasion en stock. Tout a été pratiquement changé. Pistons neufs en cote réparation, soupapes neuves là aussi en cote réparation, segmentation neuve, joints neufs, axes de pistons neufs, pompe à essence refaite... même les cylindres ont été changés (ils étaient fendus donc plus étanches).

Une fois le montage et les ajustages réalisés, 1er essai moteur au banc (contrôle de la pression d'huile...). Démarrage au quart de tour cheers


Le moteur sur un banc c'est bien beau mais maintenant il faut le mettre sous le capot à la place de l'autre... Heureusement la mécanique est accessible et la proue se démonte facilement. Gros pincement au coeur puisqu'il n'est pas très naturel de démonter quelque chose qui marche plutôt bien (pas vite mais bien).



Voici une photo du carénage des cylindres. Le moteur est refroidi par air et l'air est pulsé sur les cylindres par une turbine. Pour canaliser l'air et donc assurer un meilleur refroidissement les cylindres sont carénés. Accessoirement l'air réchauffé sert à chauffer l'habitacle (quand on avance plus... plus de chauffage Mr. Green). Pour diminuer le bruit, les tôles du carénage sont garnies d'un isolant phonique, à l'origine c'était de la laine de verre, aujourd'hui c'est une matière synthétique. Là c'est de la laine de verre, signe que ce moteur est dans sa configuration d'origine. Surprise, il est plutôt propre pour un moteur agé d'un demi siècle. On y mangerait pas dessus mais ça change des moteurs couverts d'un centimètre de graisse.



Le nouveau moteur, celui de la vidéo. On voit bien la turbine de refroidissement.


Mise en place du nouveau moteur, si tout va bien ce dimanche 1ere sortie et début du rodage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psybreizh
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles
avatar

Masculin Nombre de messages : 4122
Age : 42
Emploi : Infirmier psy
Loisirs : Hand, Lecture, Cinéma, Foot.
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Sam 19 Nov 2011, 11:52

Même si je n'y connaîs rien, je prends toujours beaucoup de plaisir à lire tes écrits. Rolling Eyes
On sent bien au travers de ceux-ci toutes tes connaissance et toute ta passion pour ces véhicules.
Je me souviens que lorsque j'étais gamin, il y avait un Automobile Club un peu spécialisé dans les Panhard à Dreux (28), ville la plus proche de chez moi. Je ne sais pas si celui-ci existe toujours. scratch

Moi, j'ai un très bon ami qui restaure des motos, il a restauré une Motobécane 125cc des années 50, et actuellement il "travaille" sur une Honda 125cc de 1972.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrice
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles


Masculin Nombre de messages : 3329
Age : 39
Localisation : Charente
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Sam 19 Nov 2011, 22:33

J' aime beaucoup les Austin comme voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Dim 20 Nov 2011, 01:34

Quand j'aurai terminé ma Dyna X86, je m'attaquerait à la remise en route d'un 50cc... un Kreidler Florett K53/403 de 1973. Acheté neuf par mon papa le 16/11/1973, il a tous ses papiers d'origine (certificat des mines, de dédouanement et n'a jamais changé de propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabrice
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles


Masculin Nombre de messages : 3329
Age : 39
Localisation : Charente
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 01 Déc 2011, 00:38

Bon Anniversaire Pit !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zikibis
Niveau Damien Dropsy: t'es qu'en stage mec
Niveau Damien Dropsy: t'es qu'en stage mec


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 03 Jan 2013, 16:45

Bonjour j'attaque la restauration d'une panhard dyna x et je voudrais savoir si tu peux me comuniqué les adresses ou tu as trouvé les pieces détachées neuves tels que le volant , ...
Merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» RESTAURATION 3TB
» Restauration Monet Goyon S6V 1950
» pick up chevrolet 1950
» dyna épave restaurée
» Restauration et modification Z650

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Girondinfo :: Le Reste... :: Le Bistro-
Sauter vers: