Girondinfo
Pense à te connecter ou à t'inscrire!



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
sopherflo
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2804
Age : 50
Localisation : au pays du cidre et du fromage!!
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 09 Avr 2007, 12:55

savio33 a écrit:
Mon rêve serait une Ford Triumph comme celle ci:



J'ai une connaissance qu'il l'a fait. Il a galéré mais aujourd'hui elle est superbe! Il a également une cocc's !
Sinon pour moi, le must du must serait une mustang, une vieille mustang... :]}:

j'ai été pompiste dans ma jeunesse ...

mon patron avait 2 mustangs dans son garage , il devait les restaurées , mais je sais pas si il les a fait.

il avait aussi une SM .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cvs61
Niveau Damien Dropsy: t'es qu'en stage mec
Niveau Damien Dropsy: t'es qu'en stage mec
avatar

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 45
Localisation : en normandie
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 09 Avr 2007, 14:53

en tant que mecano je peux te dire que tu t'en sors bien , compte tu changer la segmentation puisque je vois que tu as deposé les cylindres , et as-tu ouvert la pompe a essence pour voir dans quel etat se trouve la membrane ?
Je compte acheter une vieille voiture aussi pour la restaurer , j'en connais qui appartient a un agriculteur , elle est dans un hangar et lui il ne veut pas me la vendre grrrrrr!!!!!! j'vais lui voler Laughing c'est une 403
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 09 Avr 2007, 23:35

cvs61 a écrit:
en tant que mecano je peux te dire que tu t'en sors bien , compte tu changer la segmentation puisque je vois que tu as deposé les cylindres , et as-tu ouvert la pompe a essence pour voir dans quel etat se trouve la membrane ?
Je compte acheter une vieille voiture aussi pour la restaurer , j'en connais qui appartient a un agriculteur , elle est dans un hangar et lui il ne veut pas me la vendre grrrrrr!!!!!! j'vais lui voler Laughing c'est une 403
Les segments seront changés et la membrane de pompe à essence aussi. Pour les pièces détachées j'ai quelques adresses bien utiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 09 Avr 2007, 23:45

sopherflo a écrit:
savio33 a écrit:
Mon rêve serait une Ford Triumph comme celle ci:



J'ai une connaissance qu'il l'a fait. Il a galéré mais aujourd'hui elle est superbe! Il a également une cocc's !
Sinon pour moi, le must du must serait une mustang, une vieille mustang... :]}:

j'ai été pompiste dans ma jeunesse ...

mon patron avait 2 mustangs dans son garage , il devait les restaurées , mais je sais pas si il les a fait.

il avait aussi une SM .
:]}:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 12 Avr 2007, 11:22

Le moteur est pratiquement démonté et nettoyé à 100%. Il reste encore un peu de nettoyage, à acheter les pièces de rechange et à remonter ce petit 750cm3 dans le bon sens Laughing

Aujourd'hui c'était démontage de la pompe à huile (et de son filtre), de l'embiellage (villebrequin et bielles), de l'arbre à came, des poussoirs des culbuteurs et bien entendu nettoyage complet de ces pièces. Le nettoyage complet de ces pièces est vital pour la survie future du moteur. Ces pièces sont étudiées pour permettre une bonne circulation d'huile, vu que le pignon de distribution en Celoron (voir messages précédents) part en poussière, ses débrits se sont déposés à l'intérieur du moteur et donc dans les "conduits" de circulation d'huile (appellés larmiers). Certains étaient bouchés et il est bien évident que lorsque c'est bouché l'huile ne passe pas et si l'huile ne passe pas... ça coince Confused??:

Quelques photos :
Une vue du moteur ou plutôt de ce qu'il en reste :


Une photo de l'intérieur du carter moteur... bien noir et bien sale Confused??:


Passons maintenant aux bêbêtes qui se cachent à l'intérieur et que normalement on ne voit jamais Wink

Commençons par l'ensemble villebrequin et bielles. C'est cet ensemble qui permet de transformer le mouvement linéaire des pistons en mouvement circulaire pour les roues (via la boite de vitesse et d'autres organes Wink ). Cette pièce doit être parfaitement lubrifiée (notament les axes de bieles).




De chaque côté du villebrequin (donc en haut et en bas sur la photo précédente), viens se placer ce que l'on appelle des "larmiers". Ce sont ces larmiers qui se bouchent avec la crasse accumulée au fil des ans (ce problème devrait être résolu avec les huiles modernes). L'huile circule dans cette pièce et va ensuite lubrifier les axes des bieles, il est donc primordial que ce soit parfaitement nettoyé.

J'aurai jamais pensé que cette pièce puisse contenir autant de crasse et surtout que cette crasse soit aussi tenace Shocked

Passons maintenant à l'arbre à came. Quatre cames pour autant de soupapes.L'arbre à came sert à faire bouger les soupapes. Il tourne en même temps que le villebrequin afin que les soupapes s'ouvrent au moment où les pistons (reliés au villebrequin) en ont besoin. Le pignon que l'on voit sert à entrainer la pompe à huile (dès que c'est en mouvement il faut lubrifier). L'autre côté est relié à ce fameux pignon en Céloron.


Une partie de la pompe à huile :

La pompe à huile sert à envoyer l'huile aux 4 coins du moteur (et accessoirement en dehors du moteur quand il y a une fuite Laughing ).

Le filtre à huile qui sert donc à filtrer l'huile. Contrairement aux voitures modernes, il ne se change pas (c'est pas une cartouche) mais il est possible de le démonter pour le nettoyer (c'est pas chez Midas qu'ils sauront le faire Rolling Eyes ).

Notez la petite tôle sous l'écrou... c'est un frein. Un coin est replié pour empêcher l'écrou de se desserrer (une fois démonté, il faut changer la tôle).

Les poussoirs des tiges de commande des soupapes. Au bout de chaque poussoir un petit galet qui roule sur une des cames de l'arbre à came.


Enfin pour terminer, un petit apperçu du jeu de méccano... quelques boulons, écrous, rondelles, freins... C'est rien que pour le moteur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 16 Avr 2007, 00:33

Un peu d'histoire... en attendant la suite (vu qu'actuellement je recherche de pièces à travers toute la France).

En 1948 Panhard présente un prototype baptisé Dynavia au salon de Paris. Etudié depuis 1944 par Louis Bionnier, la Dynavia fait sensation. La marque doyenne de l'histoire de l'automobile étonne par son audace.

Conçue à partir d'un chassis et d'un moteur de Dyna 100 (véhicule de série), ce prototype à 4 places est l'aboutissement de recherches sur l'aérodynamique. La Dynavia roule à 130 km/h (contre 100 pour la Dyna 100), développe 28CV et consomme... 3,5 L à 80km/h Shocked Aucune voiture moderne ne consomme aussi peu de carburant. A l'époque pour avoir de telles performances il fallait une grosse berline deux fois plus puissante et de cylindré 3 fois plus grande (seulement 610cm3 pour la Dynavia).

Quelques photos (pas de moi Laughing ) :




Aujourd'hui Panhard n'existe plus (du moins ils ne font plus de voitures)... peut être parce qu'ils avaient 50 ans d'avance Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
misstère
Niveau Giresse: un vrai meneur de forum
Niveau Giresse: un vrai meneur de forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 1835
Age : 37
Localisation : 77
Emploi : ben non
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 26 Avr 2007, 00:48

Pit et Rik a écrit:

Aujourd'hui Panhard n'existe plus (du moins ils ne font plus de voitures)... peut être parce qu'ils avaient 50 ans d'avance Crying or Very sad


encore un tour de Marouane Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 26 Avr 2007, 00:55

Plus de peur que de mal, je pensais avoir perdu 4 petites aiguilles des barres de rappel des soupapes lors du démontage (petits cylindres en acier au nombre de 148 pour les barres de rappel des soupapes, ils font 6mm de long par 2 de diamètre et bien entendu ne s'achètent pas au détail Confused ). Elles s'étaient cachés dans le bac de nettoyage (enfin surtout dans le dépôt de graisse tout au fond).

Pour avoir une idée de ce à quoi ça ressemble, voici une photo d'aiguilles identiques mais non démontées, celles ci sont à l'intérieur du villebrequin (elles sont au millieu, dans le trou) :


Ces aiguilles servent à faire coulisser la barre de torsion sur elle même (quand elle se vrille). Elles marchent un peu comme des roulements à bille.

La barre de torsion dans son "foureau", avec à droite le cache supérieur (qui ressemble à un joystick quandil est monté sur le moteur Laughing ). Les aiguilles viennent se placer entre la barre et le cache par groupe de 37 (ça va être un vrai bonheur de remonter tout ça Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 26 Avr 2007, 15:36

La reconstruction du faisceau électrique est largement entamée. Tout le faisceau avant à déjà été refait (le faisceau qui est dans le compartiment moteur), le faisceau du super comodo également. J'ai attaqué le faisceau du combiné d'instrument mais celui là me pose problème. Avec le temps et les différents propriétaires, les faisceaux ont évolué. Certains fils ont été coupés, d'autres cassés... dans l'ensemble j'ai refait tous les fils là aussi. Tous sauf un qui me pose vraiment problème : je n'ai aucune idée de son rôle.

Derrière mon combiné d'instruments (compteur vitesse, ampèremètre, jauge carburant), il y a l'emplacement pour 5 lampes témoins. 2 de ces lampes servent à l'éclairage, 2 autres pour les clignotants et la 5eme pour le niveau de liquide de frein. Mon fil volant pourrait être relié à ce témoins de liquide de frein. Problème : il me manque la douille qui se fixe au combiné (mais ça, ça se trouve) et surtout... si la voiture était équipée d'un tel dispositif, le bocal de liquide de frein devrait avoir un bouchon spécial... qu'il n'a pas bien entendu Confused J'ai bien plusieurs schémas électriques mais aucun ne mentionne ce témoins, pire, aucun ne mentionne le même nombre de lampes sur le tableau de bord.

Pour l'instant, j'ai choisis la solution de laisser ce fil volant (en évitant qu'il se balade trop près de la coque Mr. Green ) en attendant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Jeu 26 Avr 2007, 16:49

La semaine dernière j'ai réussi à trouver un pare choc arrière d'époque avec un butoir en très bon état. Le miens étant cassé et incomplet, c'était indispensable. Il suffira juste de le repolir bien comme il faut (comme l'ensemble des décors en aluminium) et il prendra place sur le carrosse Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 30 Avr 2007, 17:41

Il y a 40 ans, la dernière Panhard de serie, une 24 B bleu Hierro selon la légende, sortait des chaines. 40 ans plus tard, nos Panhard roulent toujours bien, et pour le prouver le Club Panhard & Levassor France organise le Tour de France Panhard 2007, avec :
- 17 jours a travers la France
- 25 étapes
- 4300 kilomètres



Tous les modèles seront représentés, l'ensemble de la production d'après guerre bien sur mais également quelques modèles rarissimes d'avant guerre : les fameuses Panhard sans soupapes (celles dont le luxe renvoyait Rolls Royce au rand de voitures eu peuple Twisted Evil ).

Jeudi 10 Mai - Matin Epinal - Saint-Dié - Strasbourg 140 Kilomètres
Jeudi 10 Mai - Après-midi Strasbourg - Château-Salins - Nancy 150 Kilomètres
Vendredi 11 Mai - Matin Nancy - Metz - Verdun 130 Kilomètres
Vendredi 11 Mai - Après-midi Verdun - Reims 130 Kilomètres
Samedi 12 Mai - Matin Reims - Château-Thierry - Meaux - Senlis 160 Kilomètres
Samedi 12 Mai - Après-midi Repos
Dimanche 13 Mai - Matin & Après-midi Senlis - Amiens - Rouen 240 Kilomètres
Lundi 14 Mai - Matin Rouen - Alençon 140 Kilomètres
Lundi 14 Mai - Après-midi Alençon - Rennes 160 Kilomètres
Mardi 15 Mai - Matin Rennes - Lorient - Vannes 170 Kilomètres
Mardi 15 Mai - Après-midi Repos
Mercredi 16 Mai - Matin Vannes - Nantes - Angers 200 Kilomètres
Mercredi 16 Mai - Après-midi Repos
Jeudi 17 Mai - Matin Angers - Tours - Châtillon 180 Kilomètres
Jeudi 17 Mai - Après-midi Châtillon - Châteauroux - Limoges 170 Kilomètres
Vendredi 18 Mai - Matin Limoges - Brive - Cahors 200 Kilomètres
Vendredi 18 Mai - Après-midi Repos
Samedi 19 Mai - Matin Cahors - Toulouse - Albi 190 Kilomètres
Samedi 19 Mai - Après-midi Repos
Dimanche 20 Mai - Matin Albi - Rodez - Séverac-Le-Château 130 Kilomètres
Dimanche 20 Mai - Après-midi Séverac-Le-Château - Millau - Montpellier 150 Kilomètres
Lundi 21 Mai - Matin Montpellier - Avignon - Aix-en-Provence 170 Kilomètres
Lundi 21 Mai - Après-midi Repos
Mardi 22 Mai - Matin Aix-en-Provence - Nice 200 Kilomètres
Mardi 22 Mai - Après-midi Repos
Mercredi 23 Mai - Matin Nice - Digne 150 Kilomètres
Mercredi 23 Mai - Après-midi Digne - Gap - Grenoble 190 Kilomètres
Jeudi 24 Mai - Matin Grenoble - Valence - Saint-Etienne 170 Kilomètres
Jeudi 24 Mai - Après-midi Saint-Etienne - Lyon - Chambéry - Annecy 180 Kilomètres
Vendredi 25 Mai - Matin Annecy - Bourg-en-Bresse - Lons-Le-Saunier 190 Kilomètres
Vendredi 25 Mai - Après-midi Lons-Le-Saunier - Châlons - Dole - Besançon 170 Kilomètres
Samedi 26 Mai - Matin Besançon - Mulhouse - Saint-Dié 240 Kilomètres
Total 4300 Kilomètres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kant1
Niveau Pauleta: évite les reprises de volée sur ton écran
Niveau Pauleta: évite les reprises de volée sur ton écran
avatar

Masculin Nombre de messages : 1521
Age : 33
Loisirs : foot, lecture
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 30 Avr 2007, 18:20

Tu ne vas pas encore pouvoir y participer, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 30 Avr 2007, 18:27

kant1 a écrit:
Tu ne vas pas encore pouvoir y participer, si ?
Ma Dyna est loin de pouvoir rouler mais je verai quand même le tour de France lors de son arrivée à Saint Dié pour l'assemblée générale du club Cool (j'en profiterai également pour récupérer un pare brise avant et un cache roue de secours pour ma Dyna Mr. Green ).

Si vous avez l'occasion de les voir passer, n'hésitez pas. C'est vraiment quelque chose à voir, surtout les antiques Sans Soupapes qui ne roulent presque jamais et qui sont rarissimes. Même les véhicules d'assistance (sauf un) seront des Panhard.

Voici à quoi ressemble une Panhard Dynamic sans soupapes :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthemile
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles
avatar

Masculin Nombre de messages : 3853
Age : 71
Localisation : bordeaux ville d'art, cité des grands vins
Emploi : retraité aux flambeaux, oisif laborieux ...
Loisirs : sports en spectateur, peinture, musique , etc
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 30 Avr 2007, 19:19

Pit et Rik a écrit:
Il y a 40 ans, la dernière Panhard de serie, une 24 B bleu Hierro selon la légende, sortait des chaines. 40 ans plus tard, nos Panhard roulent toujours bien, et pour le prouver le Club Panhard & Levassor France organise le Tour de France Panhard 2007, avec :
- 17 jours a travers la France
- 25 étapes
- 4300 kilomètres



Tous les modèles seront représentés, l'ensemble de la production d'après guerre bien sur mais également quelques modèles rarissimes d'avant guerre : les fameuses Panhard sans soupapes (celles dont le luxe renvoyait Rolls Royce au rand de voitures eu peuple Twisted Evil ).

Jeudi 10 Mai - Matin Epinal - Saint-Dié - Strasbourg 140 Kilomètres
Jeudi 10 Mai - Après-midi Strasbourg - Château-Salins - Nancy 150 Kilomètres
Vendredi 11 Mai - Matin Nancy - Metz - Verdun 130 Kilomètres
Vendredi 11 Mai - Après-midi Verdun - Reims 130 Kilomètres
Samedi 12 Mai - Matin Reims - Château-Thierry - Meaux - Senlis 160 Kilomètres
Samedi 12 Mai - Après-midi Repos
Dimanche 13 Mai - Matin & Après-midi Senlis - Amiens - Rouen 240 Kilomètres
Lundi 14 Mai - Matin Rouen - Alençon 140 Kilomètres
Lundi 14 Mai - Après-midi Alençon - Rennes 160 Kilomètres
Mardi 15 Mai - Matin Rennes - Lorient - Vannes 170 Kilomètres
Mardi 15 Mai - Après-midi Repos
Mercredi 16 Mai - Matin Vannes - Nantes - Angers 200 Kilomètres
Mercredi 16 Mai - Après-midi Repos
Jeudi 17 Mai - Matin Angers - Tours - Châtillon 180 Kilomètres
Jeudi 17 Mai - Après-midi Châtillon - Châteauroux - Limoges 170 Kilomètres
Vendredi 18 Mai - Matin Limoges - Brive - Cahors 200 Kilomètres
Vendredi 18 Mai - Après-midi Repos
Samedi 19 Mai - Matin Cahors - Toulouse - Albi 190 Kilomètres
Samedi 19 Mai - Après-midi Repos
Dimanche 20 Mai - Matin Albi - Rodez - Séverac-Le-Château 130 Kilomètres
Dimanche 20 Mai - Après-midi Séverac-Le-Château - Millau - Montpellier 150 Kilomètres
Lundi 21 Mai - Matin Montpellier - Avignon - Aix-en-Provence 170 Kilomètres
Lundi 21 Mai - Après-midi Repos
Mardi 22 Mai - Matin Aix-en-Provence - Nice 200 Kilomètres
Mardi 22 Mai - Après-midi Repos
Mercredi 23 Mai - Matin Nice - Digne 150 Kilomètres
Mercredi 23 Mai - Après-midi Digne - Gap - Grenoble 190 Kilomètres
Jeudi 24 Mai - Matin Grenoble - Valence - Saint-Etienne 170 Kilomètres
Jeudi 24 Mai - Après-midi Saint-Etienne - Lyon - Chambéry - Annecy 180 Kilomètres
Vendredi 25 Mai - Matin Annecy - Bourg-en-Bresse - Lons-Le-Saunier 190 Kilomètres
Vendredi 25 Mai - Après-midi Lons-Le-Saunier - Châlons - Dole - Besançon 170 Kilomètres
Samedi 26 Mai - Matin Besançon - Mulhouse - Saint-Dié 240 Kilomètres
Total 4300 Kilomètres

tu as du bol PIT ils passent chez toi... nous on l'a encore dans le valseur...

ce doit être très sympa à voir et a entendre.

bonne fête du travail
didier de mees près de dax.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 30 Avr 2007, 21:49

Le jour où ils passent par sainté je travaille mais je les verais pour l'arrivée à Saint Dié Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 28 Mai 2007, 00:41

De retour des Vosges et de l'arrivée du Tour de France Panhard. Certaines voitures ont fait l'intégralité des 4000 kilomètres. Comme quoi, même après un demi siècle elles sont encore vaillantes Cool Pas moins de 60 voitures pour la dernière étape (dont une intruse... une Citroën Traction de 1949, dansun état impeccable... tout est d'origine, y compris la scellerie et la bête démarre au quart de tour Shocked ). Tous les modèles après guerre étaient représentés : Dyna X, Dyna Z, PL 17, PL 17 cabriolet, Junior et 24. Il y avait même une Scarlette, une DB et un side car Zundapp à moteur Panhard. Bien évidament, toutes ces mécaniques démarrent au premier coup de démarreur (sauf la Scarlette qui avait justement un problème de démarreur, problème réglé en une heure... démontage remontage compris Shocked ) et tournent comme... ben comme des Panhard avec ce bruit si particulier et inimitable.

Quelques photos :

La Scarlette :


La Zundapp Panhard :


La Traction ligérienne... avec son immatriculation d'époque (une seule lettre), c'est pas une Panhard mais son propriétaire en a 8 de Panhard Laughing :


A gauche un coupé 24 (le dernier modèle fabriqué par Panhard) et à droite une Dyna X version utilitaire :


Un utilitaire PL 17 :


Une Dyna Z1 (carrosserie entièrement en aluminium) :


Une exceptionnelle Dyna Z12 (carrosserie mixte, alu et acier) :


Un cabriolet PL17 :


Un coupé Junior (même base que la Dyna X) :


Une DB Panhard qui a participé aux 24 heures du Mans (l'immatricullation correspond à son année de naissance Mr. Green ) :


Une 24 BT entourée de deux PL17 :


Dernière édition par le Lun 28 Mai 2007, 01:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fred59380
Actuellement banni
avatar

Masculin Nombre de messages : 2191
Age : 39
Localisation : Devant mon écran...
Loisirs : Tout...
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 28 Mai 2007, 00:49

Pit et Rik a écrit:


Belles photos en effet...

Simple question : Quelle personne représente la statue située sur cette photo ??? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cretin.fr
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 28 Mai 2007, 01:29

Aucune idée, je t'avouerai que j'avais même pas remarqué la statue... c'était pas ce qui me semblait le plus interressant ce jour là (et même aujourd'hui en regardant la photo... la statue je m'en fout un peu).

Ce que je retiens, c'est pas une statue mais que j'ai du boulot pour arriver à ce genre de résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Lun 04 Juin 2007, 01:46

Quelques photos :

Commençons pas quelques photos de pièces neuves (ça changera des pièces toutes ridées Laughing ) :

L'enjoliveur de capot DYNA émaillé (à droite), l'enjoliveur de sortie d'échappement (au centre), en bas à gauche le nouveau pignon de distribution en dural et juste au dessus celui d'origine :


La différence entre les deux dentitions Shocked


Un enjoliveur de tambour de frein... tout neuf et tout émaillé lui aussi, ce rouge Panhard n'est il pas plus joli que la pâle copie de Ferrari Mr. Green Twisted Evil
Twisted Evil

Un silencieux d'échappement tout neuf Cool


Une belle pochette de joints moteur tous neufs et conformes à l'origine (en papier, en cahoutchouc ou même en liège Shocked ) :

(y'a des joints que je ne me souvient pas avoir vu lors du démontage Embarassed )

Les nouvelles décorations du tableau de bord 🆒


Un petit face à face entre une vieille attache de baguette de porte (à gauche) et une toute neuve et toute pimpante :


Une autre comparaison mais entre un recto et un verso... il s'agit du tissus d'une garniture intérieur de porte :
Le côté visible à droite et le côté caché et donc protégé à gauche Shocked


Ce n'est pas un truquage, la preuve, voici la garniture :
Côté visible :

Côté masqué, avec sans doutes la date de fabrication de la voiture, le 12 novembre 1950 :

Aluminium omniprésent, jusque sur les pattes de fixations de ces garnitures (aujourd'hui ce serait en bon plastique).

Aujourd'hui la voiture ressemble à ça :


Une photo du plancher (avec le vieux câble de frein à main et le nouveau... tout neuf tout beau 🆒 ) :

On voit clairement la différence entre le bout de coque en alu (en haut à droite) et le plancher en acier qui est completement pourri Crying or Very sad

La banquette avant, de face puis avec un détail vu de dessous (ça ressemble à un sommier) :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Mar 05 Juin 2007, 12:51

ça avance encore un peu plus... démontage complet de la première porte (les photos viendrons plus tard).

Comme toujours il y a le lot de vis rouillées. Là elles n'étaient pas dans l'état de décomposition avancée des boulons qui fixaient les ailes mais elles commençaient à se souder à leurs cages (petites pièces rivetées à l'intérieur de la carrosserie). Chaque porte tient avec 6 vis (3 pour chaque charnière). Comme d'habitude c'est toujours le dernier qui fait de la résistance Rolling Eyes

Une fois la porte démontée, il faut entièrement la désosser. Non seulement pour pouvoir la préparer pour la future peinture mais aussi pour vérifier tous ses mécanismes. Sur une auto de 1950 il n'y en a pas 36 mais c'est déjà suffisament complexe pour moi Embarassed

Commençons par la serrure... ou plutôt le loquet de la porte car il n'y a pas de verrouillage à clé sur cette porte (c'est la porte avant droite qui a été démontée). Pour verrouiller la porte il y a un 2eme loquet à l'intérieur... la fermeture est centralisée au poignet Laughing Cet ensemble fonctionne encore très bien, c'est juste un peu moins souple qu'à l'origine à cause d'un peu de saletée, ça devrait presque être rapide à rénover. Presque car si le mécanisme ne demandera pas beaucoup de travail (quelques gouttes d'huile ont redonné à la serrure sa souplesse d'origine), il en sera autrement des loquets en alu... il devront être repolis pour briller de mille feux 🆒

L'aluminium est omniprésent sur cette voiture, même les deux vis spéciales qui tiennent la vitre coulissante sur le système d'ouverture (à positions multiples s'il vous plait Laughing ) sotn en alu. L'encadrement de la vitre est en alu... à lustrer également. La glissière, en alu... comme les petites pattes de fixation de la garniture de porte (pourtant ça ne se voit pas).

Le démontage complet de la porte ne s'est pas fait sans soucis. Déjà il faut le faire avec précautions à cause des 2 vitres qui ont tendance à perdre leur sens de l'humour quand on les plie en deux Laughing Et puis surtout parce leur montage était un vrai casse tête Shocked Même avec le plan de montage des portes avant c'était pas évident... il fallait en fait regarder le plan de montage des portes arrières Rolling Eyes Les vitres tiennent sur la porte grâce à un cadre en aluminium mais ce cadre est bien entendu vissé sur la carrosserie... là était le challenge, trouver ces 6 petites vis. D'après le plan que j'ai, l'encadrement de la vitre est vissé par l'extérieur (soit tout autour de la porte). Pour accéder aux vis il faut enlever le joint d'étanchéité de la porte. Facile c'est un vieux joint tout pourri, il va venir tout seul... ben voyons ça c'était dans mes rêves Laughing Ce joint est vissé tout autour de la porte, à l'intérieur il y a une baguette en alu et ce sont 20 petites vis qui le fixent à la carrosserie Shocked

Après une partie de cache cache avec ces 20 vis, j'arrive enfin à enlever le joint d'étanchéité mais là surprise... il n'y a rien en dessous, pas l'ombre d'un indice pour démonter le cadre des vitres. Je refeuillette mes bouquins et là je tombe sur un éclaté d'une porte arrière... les vis du cadre ne sont pas vissées par l'extérieur mais par l'intérieur (soit sous le verre). Nouvelle partie de cache cache entre les vitres, les joints, 60 ans de saleté... pour enlever ces 6 vis... non 7 finallement (z'étaient pas très consciencieux sur les procédures de montage Laughing ).

Bref la première porte est entièrement démontée et certaines pièces tiennent vraiment du travail d'orfèvre (notament les loquets de porte et le mécanisme d'ouverture des vitres) Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Ven 15 Juin 2007, 23:52

Roulements de tambour, feux d'artifice et champagne, j'ai terminé le faisceau électrique. Il ne reste plus qu'à s'attaquer à tout ce qui va au bout des fils Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Mar 19 Juin 2007, 01:32

Voici le chassis sans sa coque (aujourd'hui chassis et coque ne font qu'un) :

Ce n'est peut être pas très visible sur la photo mais là on se rend compte des progrès fait en matière de sécurité. Sur ce chassis, aucune zone a déformation programmée, il est construit pour être solide, pas pour se tordre lors d'un choc.

La coque est posée sur des cahoutchouc (qui seront conservés puiqu'en bon état sauf les deux à l'avant). Des goujeons traversent le chassis (3 de chaque côté, 2 à l'avant et 4 à l'arrière) pour boulonner la coque sur le chassis. Les boulons ne sont pas en contact direct avec le chassis, il y a encore des cahoutchoucs et une plaque en acier qui s'intercalent entre le boulon et le chassis. Le tout est bien serré et pour éviter que ça ne se désserre, sur chaque gougeons il y a une goupille qui empêche le boulon de se faire la malle. Pratique quand on ne veut pas que la coque divorce de son chassis au premier coup de frein.

Vue sur le train arrière encore recouvert de poussière :

Entre autre on voit la vieille glacière qui me sert de bac pour le zinguage des pièces Laughing

Ce genre de train arrière est encore utilisé de nos jours (c'est une invention Panhard) sur de nombreuses voitures.

Détail des suspensions arrières :
Les amortisseurs Houdaille : (celui là est bien caché sous une épaisse couche de terre et de graisse)


Les barres de torsion :

Ce genre de barres est aujourd'hui remplacé par des ressorts hélicoïdaux.

Le réservoir de carburant (qui prend place sous le coffre) :

Dans le coin en haut à gauche, la goulotte de remplissage, c'est par là qu'on verse le carburant. Le trou sur le dessus du réservoir est l'emplacement de la jauge à essence. Le tuyaux est la sortie du réservoir... c'est par là que s'écoule l'essence pour aller jusqu'au moteur.

La jauge à essence électrique :

Le flotteur qui baigne dans l'essence est à droite, au centre la tige qui le relie à une sorte de résistance qui varie en fonction du niveau de carburant.

On voit bien que la tige est completement bouffée par la rouille. Il va falloir en trouver une autre et réétalonner la jauge (opération possible car la jauge est réglable).

Les petits phares, avec leur première couche de Rustol :

L'extérieur n'est pas en aussi bon état (normal c'est dans le passage de roue donc soumis aux agressions extérieures), ni les platines Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malock
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles
avatar

Féminin Nombre de messages : 8130
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Mar 19 Juin 2007, 10:29

Quand j'étais petite fille, mon papa avait une Dyna comme ça, mais rouge avec le toit gris foncé.



Dans ma petite ville de province, à l'époque, une voiture rouge n'était pas du tout convenable ! Alors rouge avec le toit gris foncé !!! Shocked


Souvenirs, souvenirs. lol!


Merci Pit, et bravo. thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit et Rik
Niveau Trésor: Un pilier du forum
Niveau Trésor: Un pilier du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 39
Localisation : Saint Chamond
Emploi : martyriseur de clavier
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Mar 19 Juin 2007, 17:29

Je ne suis pas spécialiste de la Dyna Z Embarassed , après quelques recherches, le modèle de ton papa devait être une Dyna Z12 grand standing (la version luxe donc). C'était la seule version bicolore, si seul le toit était d'une autre couleur, ce devait être un modèle 1959 donc tout acier (c'est sur les Z que Panhard a progressivement abandonné l'aluminium bien trop cher pour le remplacer pas de l'acier bien trop lourd).

Sur la photo, c'est une Z1 tout alu. La Z1 se reconnait à la forme de son pare choc avant et à l'antibrouillard dans la calandre.

Est ce que dans tes souvenirs tu te rappelle du confort de l'auto ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malock
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles
Niveau Ramé : fidèle parmi les fidèles
avatar

Féminin Nombre de messages : 8130
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   Mar 19 Juin 2007, 22:49

Pit et Rik a écrit:
Je ne suis pas spécialiste de la Dyna Z Embarassed , après quelques recherches, le modèle de ton papa devait être une Dyna Z12 grand standing (la version luxe donc). C'était la seule version bicolore, si seul le toit était d'une autre couleur, ce devait être un modèle 1959 donc tout acier (c'est sur les Z que Panhard a progressivement abandonné l'aluminium bien trop cher pour le remplacer pas de l'acier bien trop lourd).

Sur la photo, c'est une Z1 tout alu. La Z1 se reconnait à la forme de son pare choc avant et à l'antibrouillard dans la calandre.

Est ce que dans tes souvenirs tu te rappelle du confort de l'auto ?
Je me souviens d'une banquette en skaï avec une forte odeur qui me donnait mal au coeur. Le reste... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Restauration D'une Panhard Dyna X86 de 1950
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» RESTAURATION 3TB
» Restauration Monet Goyon S6V 1950
» pick up chevrolet 1950
» dyna épave restaurée
» Restauration et modification Z650

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Girondinfo :: Le Reste... :: Le Bistro-
Sauter vers: